homme qui boit une biere devant la télévision

5 jeux d’alcool pour égayer vos soirées devant un match de foot

Sport

Le football est un sport qui possède une dramaturgie assez singulière et reflète en ce sens tout ce qui caractérise l’humanité : la joie et la tristesse, l’envie et le don de soi, l’individualisme et l’altruisme, l’honnêteté et la fourberie, l’injustice et la destinée, la nostalgie et la culture de l’instant ou encore l’amour et la haine.

Dès lors, une question s’impose : que diriez-vous de décupler ces émotions à l’aide de quelques litres de houblons ?

Soucieux de vous apporter une aide concrète pour y répondre, nous avons décidé de vous présenter 5 jeux d’alcool pour vos soirées foot. Ces jeux sont destinés aussi bien à ceux qui n’aiment pas le foot, mais veulent y trouver un intérêt, qu’à ceux qui aiment le foot mais trouvent toujours une raison valable pour trinquer de façon fraternelle !

Le pari de l’expert

C’est le jeu d’alcool le plus répandu lors des soirées foot. Chaque participant doit ici annoncer son pronostic sur le match à venir. En fonction de vos connaissances, vous pouvez demander à ce que chacun donne simplement le résultat final envisagé ou carrément le score exact avec les buteurs. A l’issue de la rencontre, le grand gagnant se voit offrir un verre par chacun des autres participants.

Attention : le vainqueur risque de ne pas se souvenir de sa victoire.

Le pronostic prémonitoire

Également appelé pronoshot, il s’agit d’un jeu d’alcool qui est réservé aux supporters les plus superstitieux. Si vous êtes en présence d’un supporter de l’équipe qui joue ce soir, proposez-lui le défi suivant : un breuvage corsé ou une quantité importante à boire en échange d’un résultat encourageant, comme par exemple un 0-0 à la mi-temps face à une équipe pourtant favorite. Le but est de ne pas non plus trop vous avancer afin que vos pronostics prémonitoires deviennent dignes de confiance aux yeux de vos disciples !

Pour y parvenir, n’hésitez pas à vous appuyer sur les pronostics et les conseils en paris sportifs du site https://www.pronostiquerensuisse.com/.

Attention : une seule erreur et votre disciple sera moins enclin à accepter une telle proposition.

Le pronostic impossible

Ici, nous laissons le soin au principal concerné de désigner son pronostic impossible et son gage à assumer en cas de victoire. Deux règles sont à respecter pour maintenir un suspense insoutenable tout au long du match : il doit s’agir d’un pari vraiment compliqué à réussir, comme par exemple le fait qu’un défenseur va marquer, et le gage doit être particulièrement corsé pour que vos amis soient aussi concernés que vous par votre réussite.

Attention : en football, tout est possible. Même un but de Choupo-Moting en quart de finale de la Ligue des Champions.

Le gimmick du commentateur

Avant le début du match, vous devez choisir avec l’ensemble des participants un mot ou une expression, de préférence un tic de langage utilisé fréquemment par le commentateur de la rencontre. A chaque fois que ce dernier l’utilise au cours des 90 minutes, vous devez tous boire quelques gorgées ou un shot en fonction des règles définies au préalable.

Attention : parier sur les expressions suivantes peut s’avérer dangereux pour la santé :

  • Le « Oui » d’Arsène Wenger ;
  • Le « Figurez-vous Arsène » et le « Ce diable de » de Christian Jeanpierre ;
  • Le « Football Circus », le « Quelques minutes de bonheur en plus pour les abonnés de Canal » et le « Génie français » de Stéphane Guy ;
  • Le « C’est tout le mal qu’on te souhaite » de Laurent Paganelli.

Les faits de jeu

Même principe que pour le gimmick du commentateur. Seule différence, vous devez ici décider des faits de jeu récurrents sur lesquels vous souhaitez parier avec vos amis. Dans la mesure où ce fait de jeu risque de se présenter de façon plus rare qu’un tic de langage, veuillez augmenter les doses pour maintenir l’équilibre dans la Force.

Attention : parier sur les faits de jeu suivants peut s’avérer dangereux pour la santé :

  • Penalty pour l’Olympique Lyonnais, le Real Madrid ou la Juventus Turin ;
  • Erreur d’arbitrage en faveur du FC Barcelone en Ligue des Champions
  • Carton rouge pour Sergio Ramos ;
  • Post lunaire de Patrice Evra sur Instagram.